17 ans derrière le micro

Marto Napoli Médias 0 Comments

Le flamboyant Marto Napoli nous divertit sur les ondes radio de Québec depuis 17 ans déjà. Après s’être fait connaître par des centaines de milliers d’auditeurs durant les années record de CHOI Radio X, il anime maintenant Le Délire à Marto et Week-end chez Marto à Énergie 98.9. Nous avons fait avec lui un bref survol de sa carrière, qui va bien au-delà de l’animation radio.

Des débuts à CHOI avec Jeff Fillion

Marto a commencé sa carrière à la radio comme stagiaire sur l’émission de Jeff Fillion, après lui avoir fait parvenir une démo pour le moins originale (sur cassette, question de donner du fil à retordre à l’animateur, avec comme présentation une photo de Marto pratiquement nu au sommet du mont Jacob à Jonquière). La deuxième journée du stage de Marto – un 1er avril – Jeff Fillion congédie en ondes le producteur de l’émission, pour le remplacer par Marto. « Si c’était une blague, c’est le plus long poisson d’avril ever! » Les deux animateurs ont continué de se côtoyer pendant 15 ans, tant à CHOI qu’à Énergie et à RadioPirate.

Des entrevues marquantes

Au cours des 17 dernières années, deux rencontres ont particulièrement marqué Marto, pour des raisons totalement différentes. D’abord, Steve-O de l’émission Jackass : « Il était de passage à Québec, mais la veille, dans une entrevue pour la station The Edge à Toronto, il avait fait pipi en studio! On nous avait donc interdit de faire l’entrevue dans nos studios de Québec. C’était très compliqué et assez inusité comme entrevue! » Quant à Patrick Bruel, sa générosité l’a beaucoup marqué : « Il a accepté de chanter avec moi en ondes. Paulina Gretzky m’avait bloqué sur Twitter, et j’avais composé une chanson pour elle sur l’air de Qui a le droit. Patrick a gentiment accepté de la chanter avec moi, c’était incroyable! »

Marto et ses ti-pauvres

Depuis les débuts de la fondation Marto et ses ti-pauvres en 2002, c’est plus d’un million de dollars qui ont été remis à des enfants dans le besoin. La bûche de Marto au fudge et whiskey à l’érable, qui est sans contredit la meilleure bûche au monde, contribue chaque année à remettre plusieurs milliers de dollars à la fondation. « C’est parti de rien, explique Marto. Je n’aime pas la macédoine, et je ne voulais pas qu’on en donne aux ti-pauvres. J’ai donc invité les gens à donner du chocolat et des chips. La première année, je n’ai même pas réussi à remplir mon auto. Maintenant, on remplit trois camions et on remet des centaines de milliers de dollars chaque année. »

Le Québec Bacon Fest

Marto est derrière le Québec Bacon Fest, qui battait son plein pour une deuxième année le 3 juin dernier. L’idée d’un festival qui met le bacon en vedette lui est venue après avoir participé à des événements semblables à New York et en Pennsylvanie. À New York, le Citi Field, stade de baseball des Mets, est bondé de monde chaque année pour découvrir des produits faits à partir de bacon. À Québec, les gens sont invités à boire de la bière au bacon et à déguster différentes bouchées dès 9 h 30 le matin. L’événement est déjà un succès, rassemblant plus de 10 000 personnes chaque année.

Vous pouvez entendre Marto sur les ondes d’Énergie du lundi au vendredi à 18 h et les samedis et dimanches à 10 h.

lire l’article original de Joannie Langlois pour monquartier.ca

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *