J’ai fait du théâtre immersif à New York

Virginie Gagnon Uncategorized 0 Comments

Récemment, je suis allée à New York et j’avais envie de vivre quelque chose qui me déstabiliserait. J’ai réussi.

J’avais entendu parler de Sleep no more: une expérience de théâtre immersif.
C’est un secret assez bien gardé de New York, car c’est pas un endroit avec une grosse affiche sur Broadway, loin de là. On est dans le quartier de Chelsea à Manhattan, dans un ancien hôtel des années 30 au nom de McKittrick Hotel. Il faut savoir que c’est là.

Ça n’a rien à voir avec du théâtre traditionnel. À mon arrivée, j’ai été séparée de la personne avec qui j’étais. Cette expérience-là devait être vécue seule et les cellulaires interdits évidemment. Ça dure environ 3 heures. Ça se déroule sur 5 étages. On est envoyé dans un ascenseur qui s’ouvre sur un étage au hasard, et c’est ainsi que ça débute. Je me suis promenée sur les 5 étages de l’établissement sombre et glauque dans des dizaines de pièces différentes où chacune d’entre elles m’offrait des scènes ou des décors. Les acteurs se promènent un peu partout pour faire leurs actions, et tu as le loisir de regarder, ou d’aller ailleurs pour voir autre chose simultanément. Vous aurez une liberté presque illimitée en tant que spectateur. Scènes d’horreur, de nudité, salle de bal, chambre de patients, bar à vrais bonbons….. c’est infini et il y en a pour tous les goûts.

Un moment donné, je me suis fait kidnapper par un acteur que je devais absolument suivre. Une autre fois, je me suis retrouvée dans le noir total, seule et un peu en panique et la seconde d’après, je fouillais dans les tiroirs d’une chambre pour résoudre un mystère. J’allais où je voulais.

Tous les spectateurs (nous) portent un masque blanc pour se distinguer des acteurs, et aussi pour pas se reconnaître les uns des autres. Il est strictement interdit de parler à quiconque. En fait, l’idée c’est de se pousser à vivre l’aventure à notre manière et complètement seul. Ça fait peur, et c’est totalement le but.

Ce que je peux te dire de plus, c’est qu’on se rend compte assez vite que les personnages sont inspirés de la tragédie de Macbeth de Shakespeare, et que les décors sont digne des films d’Hitchcock: gothiques et effrayants.

C’est la troupe de théatre de Londres Punchdrunk qui m’a fait vivre une soirée qui restera marquée à vie. Je te suggère l’activité si tu prévois aller à New York bientôt, pour vrai.

À la fin, j’ai gardé mon masque comme souvenir. Je me trouvais bien drôle de me promener dans les rues de NY comme ça: Clique ici

Bref, j’ai repoussé mes limites en allant dans des pièces qui foutaient la chienne. Difficile de ne pas être intrigué hein? Tu veux savoir l’histoire porte sur quoi, avoue? J’ai même pas envie de te le dire, parce que je sais que ça pique encore plus ta curiosité! Donne-moi des nouvelles si tu le fais un jour. Si tu en sors vivant bien sûr 🙂 mouahaha!

Virginie Gagnon

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *