QUEL TYPE DE DONNEUR ES-TU?

Team Marto Uncategorized 0 Comments


On parle ici de donneur de cadeaux, stress pas!
Tu le sais, je le sais, on le sait… Dans un party de Noël de famille ou d’amis, il y a toujours de petits malaises lorsque vient le temps de distribuer les présents. Parfois parce que le pyjama de mamie ne fait pas super bien à ton ado de frère flanc’mou ou encore, parce que cousine Cynthia a oublié de dire à sa face qu’un peu de tact était de mise et que tu vois dans ses yeux qu’elle aimerait mieux être en train de vomir que de faire semblant d’aimer ce qu’elle vient de recevoir.

Bref, il y a des gens qui excellent dans l’art d’offrir et d’autres… moins (Dont moi)! On va essayer de cerner les grandes catégories ensemble; question de se mettre dans la douce ambiance du réveillon.🎄

1) Le fin renard
Si t’as eu le malheur de dire une fois dans l’année, dans un souper de famille, que tu avais brisé ton presse-ail, le fin renard t’a entendu et il a solidement enregistré l’info. C’est un peu comme s’il était à la chasse au ‘’cue’’ à l’année longue… Il veut être sur et certain que le cadeau qu’il va t’offrir va te servir pour vrai, mais surtout, que tu en as VRAIMENT besoin, même si le facteur wow est moins là. À un point tel que tu te demandes, au moment de déballer le précieux présent, si tu n’es pas sous écoute depuis le mois de juin…

2) Le ‘’too much’’
Ça peut être la cousine que tu vois une fois par année ou encore, le chum de ta sœur qui vient d’arriver dans la famille. Toi, tu as évalué la valeur du cadeau que tu allais lui offrir à 25-30$, mais lui, le ‘’too much’’, a l’air d’avoir passé son salaire annuel sur ton cadeau. Tu ne comprends pas trop pourquoi parce que tu n’as jamais eu l’impression d’être si important à ses yeux. Mais là, t’es mal à l’aise quelque chose de terrible parce qu’il vient de t’offrir une montre ornée de cristaux swarovski, mais toi tu trouvais que c’était une bonne idée de lui swigner une carte-cadeau Subway sous le sapin… En plus, t’as eu droit à un 6 pouces gratuit. Haaaaa malaise, doux malaise!


3)  Le frileux par procuration
Oooooh que tu me vois venir. Je suis certaine que toi aussi, chaque année, tu reçois un kit digne d’une expédition au Pôle Sud et que ça vient toujours de la même personne. Des gros bas CHAUDS, un gros pyjama CHAUD, de grosses mitaines CHAUDES, une grosse doudou CHAUDE… Ce sont de superbes cadeaux pour les amateurs de cocooning, on va se le dire. Par contre, chaque année, est-ce vraiment nécessaire? Y’a tu juste moi qui passe pas au travers un pyjama à pattes en seulement 6 mois? J’en ai pas besoin d’un flambant neuf l’année d’après… Ni l’autre. On finit par se demander si c’est pas la matante qui t’offre ça chaque Noël qui a un petit problème avec sa régulation de chaleur interne…

4) Le ‘’always wrong’’
Chaque Noël, tu te questionnes à savoir si cette personne possède vraiment le sens de l’ouïe; si elle fait vraiment partie de ta famille; si elle était sous hypnose chaque fois que vous vous êtes jasé pour autant NE PAS connaitre tes goûts. C’est cette personne qui pourrait facilement t’offrir un certificat cadeau dans un resto de sushis quand tout le monde sait que t’es allergique aux fruits de mer. Cette personne qui peut tout aussi bien t’offrir un cours de plongée sous-marine quand tout le monde est au courant du fait que t’as plus peur de l’eau que ton propre chat… Au moment où tu déballes le fameux cadeau, tu vois tout le reste de la famille qui étouffe un peu son malaise par en dedans. Ça fait des blagues pour désamorcer et ça rit jaune au pied carré, parce que tout le monde réalise que c’est wrong… Sauf lui, le ‘’always wrong’’, qui te regarde avec un sourire niais et qui, encore cette année, a tellement hâte de voir ta réaction. Parce que lui, y’est bien fier de son idée.
🤦‍♀️

Ok, ok. On fait bien des farces depuis tantôt, mais c’est toujours pas mal doux dans le cœur de savoir que quelqu’un a pensé à toi. Que ce soit une paire de pantoufles en phentex ou un voyage dans le sud, c’est pas ça l’important. (Ben oui, je vais finir ça cucul à souhait, watch out!)

L’important, c’est d’être entouré de gens avec qui on se sent bien, avec qui on peut rire, parler fort, bien manger et passer un beau et bon moment. Encore mieux si tout ça se passe, pantoufles en phentex aux pieds 😉

 

 

Katherine Guillemette

Facebook

Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *