Le résumé de la journée par François Jacques : 15-04-2020

Team Marto Uncategorized 0 Comments

#COVID19 RÉSUMÉ DE LA CONFÉRENCE DE PRESSE FÉDÉRALE DE JUSTIN TRUDEAU MERCREDI 15 AVRIL 2020 #POLCAN

*Avant de commencer: Merci aux canadiens qui font les emplois les plus difficiles. Ceux qui travaillent dans les hôpitaux, les résidences de personnes âgées et les CHSLD qui font d’énormes sacrifices pour que tout le monde reste en santé.

*Aujourd’hui, nous annoncons de nouvelles mesures d’aide. Nous étendons le PCU pour compléter la paye de certains canadiens via la PCU, entre autres les travailleurs essentiels, les étudiants, les gens qui touchent un peu d’argent et ceux qui sont arrivés à la fin de leur assurance-emploi.

*Les endroits où habitent nos aînés sont là où c’est le plus difficile. Ce sera le sujet de la prochaine conférence des premiers ministres de demain soir. Suivant les conversations avec les provinces et territoires, nous souhaitons que le salaire des travailleurs essentiels qui gagnent moins de 2500$/mois soit majoré.

*En mars, nous avons instauré la Prestation Canadienne d’Urgence; aujourd’hui, nous assouplissons les critères. Si vous gagnez 1000$ ou moins, vous pourrez recevoir la PCU. Les chômeurs qui ont épuisé leur prestation d’assurance-emploi pourront eux aussi recevoir la prestation. Les travailleurs saisonniers seront eux aussi admissibles. On ne tiendra pas compte des prestations des droits d’auteur versés aux artistes et créateurs avant la crise pour calculer l’accès à la PCU. Artistes, continuez à nous faire penser à autre chose.

*Si vous êtes étudiant post-secondaire ou une entreprise qui a de la difficulté à payer son loyer, d’autres mesures seront bientôt annoncées.

*Le gouvernement du Québec a fait une deuxième demande d’aide de la part des Rangers de l’armée canadienne, cette fois-ci pour la Basse-Côte-Nord. Elle a été accordée. Merci aux militaires pour leur aide précieuse.

*Un portail qui rassemble toutes les ressources en santé mentale vient d’être mis sur pied. Vous pouvez y accéder via le Canada . ca ou avec l’application Canada COVID-19. L’important, c’est d’aller chercher de l’aide. faites-le.

*Grâce à un partenariat avec Luminultra au Nouveau-Bruswick, on aura assez de produits chimiques pour suffire à la demande hebdomadaire de tests de dépistage pour tout le Canada. On a aussi reçu un nouvel arrivage d’écovillons pour continuer à tester (((c’est quoi un écovillon???)))

*Demain, il y aura une réunion des leaders du G7 pour coordonner une réponse forte et globale à cette pandémie.

*On ne sait pas quand on va revenir à la vie normale mais si vous faites ce que je dis et pas ce que fais, c’est à dire de rester à la maison, on va passer à travers ensemble.

——

Réponses en rafale aux questions des journalistes

*On est en discussion continue avec les provinces pour voir comment on peut offrir de l’aide supplémentaire. Pas un mot sur la question originale qui demandait si 150 médecins des forces pour aider les CHSLD du Québec, c’est assez. Même quand la question a été répétée.

*Notre priorité est d’aider les canadiens avec les données scientifiques qu’on a afin de sortir de la crise le plus aisément possible. Pas un mot sur la question originale qui demandait une réaction sur les propos de Donald Trump qui retire le financement américain à l’Organisation Mondiale de la Santé. Même quand la question a été répétée. Trudeau va parler au G7 demain. C’est la réponse la moins floue qui s’en dégage.

*On a pris plein de mesures pour que nos prisonniers soient en sécurité, malgré quelques épidémies dans certaines prisons. Plein de discussions ont eu lieu, plein de mesures ont été mises en place.

——

Écouvillon

nom masculin

CHIRURGIE
Petite brosse pour nettoyer les cavités naturelles, ou pour y faire des prélèvements.

Eh ben. Le PM qui m’a appris un mot! 

 

#COVID19 RÉSUMÉ DE LA CONFÉRENCE DE PRESSE DE FRANÇOIS LEGAULT MERCREDI 15 AVRIL 2020 #POLQC

*BILAN: 487 (+52) décès, 14 860 (+612) cas confirmés, 984 (+48) hospitalisations dont 218 (-12) aux soins intensifs. On continue à focusser sur les CHSLD et on y demande toujours tout le renfort possible.

*On est toujours pris avec des problèmes de personnel, soit pour des raisons de santé ou de crainte de problèmes de santé. Aujourd’hui, on est à 1382 absences seulement dans les CHSLD publics. Si on tient compte de tous les aurtes centres, il manque environ 2000 personnes au front.

*Message clair aux médecins, spécialistes comme généralistes. Selon les syndicats, il ne manque pas de médecins. C’est vrai. L’affaire, c’est qu’il n’existe pas 2000 infirmières en dessous d’une roche qui peuvent rentrer travailler en kickant sur une roche. On ne veut pas insulter personne mais pouvez-vous, PLZ, venir faire un peu de travail de préposé et d’infirmière? Ok, vous êtes surqualifiés mais ON. MANQUE. DE. MONDE. Syndicats, si vous avez décidé de ne pas aider, ne venez au moins pas nuire. Les choix qu’on a c’est soit d’envoyer du monde sans qualifications, soit du monde surqualifié. On sait plus comment le demander, on a besoin de vous-autres. SVP, j’en appelle à votre sens du devoir.

*On parle beaucoup des CHSLD depuis quelques jours mais faut pas oublier de respecter les consignes. On est en train de passer à travers mais pas de laisser-aller, SVP.

——

Réponses en rafale aux questions des journalistes

*Les questions de rémunération des médecins seront réglées à la statisfaction de tous. Le noeud du problème, c’est qu’on manque de monde et que les médecins peuvent, l’entente avec les médecins a été signée hier pour s’assurer que tout le monde soit payé comme du monde.

*On a de la misère avec la quantité de réactifs dans les tests de dépistage, la réserve est de 3 jours pour l’instant mais on a reçu une recette pour la faire nous-même.

*Le site Je Contribue semble ne pas donner grand-chose mais la vérité, c’est que notre priorité pour l’instant c’est de trouver 2000 infirmiers/infirmières. On a demandé de l’aide au fédéral combien de personnes qualifiées peuvent nous aider, on vient de se faire répondre que 1000 personnes pourraient venir prêter main-forte.

*Le PM est en train de pogner les nerfs parce que les syndicats de médecins disent qu’ils sont prêts à envoyer des médecins dans les CHSLD sauf qu’il ne manque pas de médecins. On ne manque pas de médecins dans les CHSLD, on manque de tout le reste et on pense que les médecins peuvent aider. Arrêtez de couper les cheveux en quatre. Certains médecins aiment faire de l’aide humanitaire un peu partout dans le monde mais présentement, on a besoin d’aide humanitaire ici.

*Demande-t-on vraiment à un médecin spécialiste de faire le travail d’une infirmière mais tout en étant payé plus cher qu’une infirmière? BEN OUI!!! Mais y’a comme qui dirait, ce qu’on appelle une urgence nationale. On préfère payer des médecins à faire du travail d’infirmière que de payer des médecins à rien faire parce qeu des chirurgies ont été reportées.

*Legault a demandé à Trudeau combien de personnes qualifiées en santé pourraient venir porter main-forte au Québec et non pas combien de médecins militaires peuvent venir. On vient de se faire tweeter «1000». Tant mieux.

*Il va falloir faire une grosse réforme des CHSLD, à commencer par une négo sur la rémunération. Il faut augmenter les salaires mais c’est pas simple, le Dr. Barrette a essayé en 2015 et a échoué.

*La rémunération des médecins spécialistes est 10% plus basse que la moyenne canadienne, on vit bien avec ça mais là, on leur demande de poser des actions qui ne sont pas dans leur description normale de tâches. Sans donner tout le détail, dans le cas de la COVID-19, on paye au forfait plutôt qu’à l’acte. Ils seront aussi rémunérés pour le télétravail.

*C’est évidemment inacceptable que les propriétaires de CHSLD aient un passé criminel, à l’instar du propriétaire de Herron, accusé d’importation de drogue et autres féculents. On va enquêter sur les propriétaires actuels et revoir le processus pour l’avenir

*Il y a 900 infirmières qui ne sont pas dans les CHSLD mais qui doivent être déployées dans d’autres endroits stratégiques.

*À force de reporter des chirurgies, on aura un sacré problème demain. Il va falloir trouver un équilibre lors du «retour à la normale»

*Plutôt que de légiférer pour demander aux grandes surfaces de ne vendre que ce qui est essentiel, on est en train de travailler sur un plan de réouverture des commerces. Ça va être plus simple et faire plaisir aux PME

François Jacques

FACEBOOK

INSTAGRAM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *